Thomas Sowell — Intellectuels et Race

8,0018,00

Dans Intellectuels et Race, le noir-américain Thomas Sowell analyse l’influence malsaine de célèbres intellectuels sur les questions raciales aux États-Unis, dont le parallèle avec nos contrées est saisissant. Décortiquant leur fraude intellectuelle sur des sujets comme le déterminisme génétique, le progressisme, la discrimination ou le multiculturalisme, Sowell offre un regard sans concession dont la conclusion va à l’exact opposé de bien des « penseurs » contemporains.

Sowell montre ainsi que bien qu’au fil du temps, ces intellectuels aient avancé des thèses fluctuantes sur les Noirs, allant du « tout génétique » au « tout sociétal », et chacune avec des conséquences néfastes, tous partageaient néanmoins un point commun souvent éclipsé : leur jeu d’alliés vers l’accroissement du poids de l’État et les conséquences en résultant sur les Noirs eux-mêmes.

Faits à l’appui, Sowell révèle que la situation actuelle des Noirs (pauvreté, délinquance, désintégration familiale, tensions inter-ethniques) n’est pas le fait du racisme, des Blancs ni de la société, mais des politiques étatiques tirées de la mauvaise foi allant notamment de la culture de l’excuse, du resentiment, des subventions, et de la discrimination positive. Et bien sûr, chacune justifiée par ces intellectuels complices, sous couvert de « science morale ».

Enrichi de la préface enthousiaste de Laurent Obertone, découvrez Intellectuels et Race : un antidote radical contre le progressisme ambiant.

Effacer
UGS : ND Catégorie : Étiquettes : , ,

Description

Dans Intellectuels et Race, le noir-américain Thomas Sowell analyse l’influence malsaine de célèbres intellectuels sur les questions raciales aux États-Unis, dont le parallèle avec nos contrées est saisissant. Décortiquant leur fraude intellectuelle sur des sujets comme le déterminisme génétique, le progressisme, la discrimination ou le multiculturalisme, Sowell offre un regard sans concession dont la conclusion va à l’exact opposé de bien des « penseurs » contemporains.

Sowell montre ainsi que bien qu’au fil du temps, ces intellectuels aient avancé des thèses fluctuantes sur les Noirs, allant du « tout génétique » au « tout sociétal », et chacune avec des conséquences néfastes, tous partageaient néanmoins un point commun souvent éclipsé : leur jeu d’alliés vers l’accroissement du poids de l’État et les conséquences en résultant sur les Noirs eux-mêmes.

Faits à l’appui, Sowell révèle que la situation actuelle des Noirs (pauvreté, délinquance, désintégration familiale, tensions inter-ethniques) n’est pas le fait du racisme, des Blancs ni de la société, mais des politiques étatiques tirées de la mauvaise foi allant notamment de la culture de l’excuse, du resentiment, des subventions, et de la discrimination positive. Et bien sûr, chacune justifiée par ces intellectuels complices, sous couvert de « science morale ».

Enrichi de la préface enthousiaste de Laurent Obertone, découvrez Intellectuels et Race : un antidote radical contre le progressisme ambiant.

Informations complémentaires

Poids 0.336 kg
Dimensions 15.24 × 1.04 × 22.86 cm
Nombre de pages

181

Parution

30 juillet 2021

Traduction

Stéphane Geyres, Pascal Boustingory et Daivy Merlijs

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…