Hans-Hermann Hoppe — Une brève histoire de l’homme : progrès et déclin

(1 avis client)

8,00 18,00 

Hans-Hermann Hoppe est un auteur connu pour ses travaux en théorie économique et en philosophie politique, dont les écrits critiquant la démocratie ont fait la célébrité, avec son “Démocratie, le dieu qui a échoué” traduit récemment en français. Dans ce nouvel opus, le voilà qui s’aventure dans le champ de l’histoire de l’humanité, un domaine peu commun chez les libertariens. Tout au long de ces textes, Hoppe montre comment utiliser les méthodes de l’économie autrichienne pour nous aider à comprendre l’Histoire. S’appuyant sur un vaste savoir et sur son éclairage d’économiste autrichien, l’auteur répond à trois questions qui sont autant de thèmes servant d’ordinaire les thèses collectivistes, qu’il attaque de front. Le lecteur découvre ainsi comment le développement de droits de propriété fiables et du marché libre fut essentiel au progrès de l’humanité. De même est abordée la question de l’origine et de la formation de l’État, tel que nous le connaissons. La question contemporaine est alors la suivante : ces développements, anciens, vont-ils se poursuivre, pour le bénéfice de l’humanité ? Ou bien l’État finira-t-il par les annihiler ? En utilisant l’économie et la philosophie pour éclairer l’histoire, “Une brève histoire de l’Homme” constitue une belle introduction à la réflexion d’un grand penseur de la société et d’un libertarien exceptionnel.

Effacer

Description

Hans-Hermann Hoppe est un auteur connu pour ses travaux en théorie économique et en philosophie politique, dont les écrits critiquant la démocratie ont fait la célébrité, avec son “Démocratie, le dieu qui a échoué” traduit récemment en français. Dans ce nouvel opus, le voilà qui s’aventure dans le champ de l’histoire de l’humanité, un domaine peu commun chez les libertariens. Tout au long de ces textes, Hoppe montre comment utiliser les méthodes de l’économie autrichienne pour nous aider à comprendre l’Histoire. S’appuyant sur un vaste savoir et sur son éclairage d’économiste autrichien, l’auteur répond à trois questions qui sont autant de thèmes servant d’ordinaire les thèses collectivistes, qu’il attaque de front. Le lecteur découvre ainsi comment le développement de droits de propriété fiables et du marché libre fut essentiel au progrès de l’humanité. De même est abordée la question de l’origine et de la formation de l’État, tel que nous le connaissons. La question contemporaine est alors la suivante : ces développements, anciens, vont-ils se poursuivre, pour le bénéfice de l’humanité ? Ou bien l’État finira-t-il par les annihiler ? En utilisant l’économie et la philosophie pour éclairer l’histoire, “Une brève histoire de l’Homme” constitue une belle introduction à la réflexion d’un grand penseur de la société et d’un libertarien exceptionnel.

Informations complémentaires

Poids 0.231 kg
Dimensions 15.24 × 0.74 × 22.86 cm
Nombre de pages

115

Parution

4 octobre 2020

1 avis pour Hans-Hermann Hoppe — Une brève histoire de l’homme : progrès et déclin

  1. Guillaume

    Jusqu’ici aucun livre disponible en français ne parle de ce sujet sous l’angle de l’école autrichienne d’économie. En effet, Hoppe nous explique comment l’homme va passer du chasseur/cueilleur à la sédentarité où va apparaitre la notion de propriété privée. Comment le passage de la tribu où tous les hommes peuvent procréer avec l’ensemble des femmes et où c’est le groupe qui s’occupe des enfants, à la famille monogame (ou polygame) va engendrer de nombreux changement civilisationnel et notamment la création du noyau familiale et changer le système économique. Hoppe nous explique comment le passage de la tribu où l’humanité n’est constituée que de quelques milliers de personnes avec une faible division du travail à une société plus complexe, car plus nombreuse a poussé à accroitre la productivité (pour que le productivité agricole s’accroisse plus vite que l’accroissement de la population) pour ne plus être uniquement dans la survie grâce à une division du travail plus importante et le progrès technique. Il nous montre aussi qu’un contrôle de l’accroissement de la population a toujours été vital pour que la richesse par habitant augmente. Ce livre pour surprendre un certain nombre de libertariens qui seront étonnés de voir que Hoppe s’aventure sur certains terrains qui ne sont pas politiquement correcte comme la répartition de l’intelligence du nord au sud sur Terre, la pression de la sélection naturelle. Et enfin, vous aurez le plaisir de découvrir le dernier chapitre comment l’on passe de l’aristocratie, à la monarchie puis à la démocratie et nous démontre à quel point cette évolution est néfaste.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.